Rénovation : pourquoi votre façade se dégrade-t-elle au fil du temps ?

Les raisons d’une dégradation de façade peuvent être multiples. En effet, l’humidité étant l’une des causes principales, un mauvais entretien, une mauvaise pose de revêtement ou encore la pollution peut également être responsable de la détérioration de votre façade.

L’humidité : première cause de détérioration

Elle est généralement due aux remontées capillaires qui rendent la partie basse du mur humide. Sur votre façade, elle se traduira par l’apparition de cloques, d’auréoles, par la dégradation du crépi ou l’apparition de mousses. Les remontées capillaires sont dues à une mauvaise évaporation de l’eau de pluie.

Les infiltrations sont une autre cause d’humidité. En effet, l’usure du crépi extérieur par des conditions climatiques difficiles permet l’infiltration des eaux pluviales et fragilise ainsi votre façade. La façade ouest est généralement la première à souffrir de l’humidité à cause de l’orientation de la majorité des pluies.

Soyez vigilant et aux moindres signes d’humidité faites appel à un professionnel pour un diagnostic de votre habitation.

Mauvais entretien

Les façades ayant des joints souples c’est-à-dire à base de mastic, très utilisé aujourd’hui, ou des joints rigides, utilisés pour les appareillages des murs en pierre ou en brique, doivent être entretenues. Ces joints ont pour fonction de lier les éléments de la façade entre eux et ils assurent son étanchéité. Sans un entretien régulier, ils risquent de craqueler, d’éclater, de durcir ou encore de s’effriter. Faites appel à un professionnel pour éviter que cela ne se produise.

Pollution biologique et urbaine

Les #algues, les #lichens ou encore les champignons se déposent sur les façades à cause du vent. Ils doivent être traités afin de les supprimer et d’empêcher leur réinstallation. Ce type de pollution donne une couleur différente à votre façade.

Dans les zones urbanisées, les particules en suspension dans l’air se déposent sur votre façade à cause du vent. Elles apparaissent sous forme de traces noires et forment des coulures vertes, brunâtres où noires avec la pluie.

La solution : l’hydrofuge

L’hydrofugation de votre façade permet à celle-ci de résister durablement aux effets du temps et aux attaques des bactéries. Grâce à son application, l’#hydrofuge fait perler l’eau de pluie qui entraîne dans son sillage tous les dépôts et poussières.

Focus : généralement, une façade non hydrofugée met quelques années avant de subir les effets du temps. Mais en cas de mauvais revêtement de la façade, tout peut se dégrader en quelques mois. D’où la nécessité d’agir rapidement pour ne pas aggraver l’état de la façade.

Conseil du pro : Technitoit, premier fabricant applicateur en France, vous propose des solutions durables pour rénover votre façade. Un nettoyage au nettoyeur moyenne pression, éliminera la pollution biologique et urbaine de votre façade. Ensuite si besoin, les fissures et microfissures seront réparées. L’application de l’antimousse #Technimouse détruira les germes et les racines en profondeur dans le matériau. Enfin, l’application de l’hydrofuge TechnitoitColor ou Incolore pour façade terminera la rénovation. Le produit est garanti jusqu’à 15 ans.

A éviter : ne réalisez pas vous-même l’hydrofugation de votre toit. Des conditions de sécurité strictes doivent être respectées et monter sur un toit est dangereux. Faites appel à un professionnel.

Article rédigé par Loren Carette

Rénovation : pourquoi votre façade se dégrade-t-elle au fil du temps ?

Lectures connexes Vous pouvez laisser un commentaire, ou effectuer un trackback depuis votre site.

Un commentaire pour “Rénovation : pourquoi votre façade se dégrade-t-elle au fil du temps ?”

  1. […] à jeter un œil à votre façade. Si vous apercevez des mousses, des champignons, des taches rouges, des noirs de pollution, il serait grand temps de penser à la rénovation […]

Laisser un commentaire