Chauffage électrique, comparaison des différentes solutions sur le marché

chauffage électrique à inertie

Vous avez le projet de rénover votre système de #chauffage et la solution électrique vous semble la plus cohérente. Effectivement, l’énergie électrique demeure encore un investissement raisonnable pour une consommation mesurée. Il faut sortir de l’image du bon vieux grille pain encore présent dans de nombreux logements. En effet, le chauffage électrique a fait sa révolution depuis une dizaine d’années avec des solutions de plus en plus économiques.

Petit tour d’horizon des différentes solutions de chauffage électrique sur le marché.

¤ Les Chauffages électriques Classiques (chaleur forte)

Chauffage d’entrée de gamme, ils sont accessibles en prix et à l’installation. Cependant, ces convecteurs ont l’inconvénient majeur d’être gourmand en énergie.

4 systèmes principaux :

  • le convecteur classique : appelé aussi grille pain, il utilise la convection de l’air comme vecteur de chaleur. Ces appareils sont très énergivores du fait de leurs déperditions. Ils restent très pratiques pour de petites pièces, qui ne sont pas habitées en continu et qui ont besoin d’être chauffées rapidement et ponctuellement.
  • le radiateur à halogène ou à quartz produit un rayonnement électrique Infrarouge Court (IRC) haute température, émis par un tube contenant un gaz halogène et un filament de tungstène porté à une température pouvant atteindre 2200 degrés. Idéal en chauffage d’appoint, il faudra remplacer sa lampe toutes les 5000 heures.
  • le bain d’huile : convecteur à inertie dont la chaleur se répartit dans la structure métallique en tôle par un liquide caloporteur (une huile) et se diffuse principalement par convection à travers les ailettes verticales de l’appareil. Souvent transportables grâce à des roulettes, ces appareils seront utilisés essentiellement en dépannage.
  • le radiateur soufflant utilise les propriétés de la convection forcée pour transférer dans l’air, la chaleur d’une résistance électrique chauffante. La ventilation permet de faire circuler une grande quantité d’air à travers le circuit chauffant. Pratique en dépannage ou pour sécher du linge, son aspect bruyant et son manque de rayonnement limitent son usage.

radiateur soufflant, radiateur bain d’huile, radiateur à halogène, convecteur électrique

 

¤ Les Chauffages électriques à Accumulation et Inertie

Le principe de ces 2 systèmes consiste à diffuser une chaleur constante dite douce grâce à leurs solutions par accumulation ou par inertie.

Le radiateur à accumulation :
Constitué d’un coeur de chauffe en matière réfractaire à faible émissivité calorifique qui accumule la chaleur, il la transmet à un corps de chauffe en fonte d’aluminium. Une chaleur douce est diffusée de manière homogène, sans variations de température. Il emmagasine généralement la chaleur durant les périodes d’heures creuses des distributeurs d’électricité pour la rediffuser par convection dans la journée.

Plutôt lourd et volumineux, ces radiateurs demandent un budget souvent conséquent à l’achat.

Le radiateur à inertie (sèche ou liquide)
Présentant la particularité de rester chaud en permanence, ce radiateur à inertie sèche diffuse une chaleur douce grâce l’accumulation de la chaleur par un noyau constitué d’un matériau réfractaire, comme la pierre, la fonte d’aluminium, le granit, la pierre de lave,…
Une variante de ce radiateur est appelée à inertie fluide (ou liquide). Une résistance chauffe un liquide caloporteur qui circule dans tout le radiateur afin de restituer ses calories à la carrosserie aluminium (ou autre matière inertielle) puis à la pièce.
Ce principe est couramment utilisé pour les chauffe-serviettes de salle de bains notamment. L’avantage majeur du chauffage à inertie, c’est qu’il n’est pas nécessaire de le laisser allumé toute la journée, car même éteint, le radiateur à inertie continue de chauffer. Ces radiateurs permettent également la chauffe de grandes surfaces.

Le radiateur à inertie proposé par Technitoit

¤ Les Chauffages électriques Radiants (ou rayonnants)

La plaque en métal chauffée par une résistance propulse sa chaleur en ligne droite qui rebondit sur les différents reliefs pour chauffer toute la pièce. Le rayonnement électromagnétique se présente sous la forme d’ondes infrarouges qui se propagent de l’élément le plus chaud vers l’élément le plus froid. Le rayonnement équilibre les échanges radiants et réchauffe les objets et les parois situés à proximité du radiateur, mais l’absence d’inertie thermique, et donc le fonctionnement par à-coups produit des sensations de chaud et de froid. La sensation de chaleur pourrait s’assimiler à celle du rayonnement solaire.

Pour une meilleure efficacité, l’espace devant le radiateur doit être bien dégagé. Ce type de chauffage a tendance à dessécher l’air ambiant comme les convecteurs.

¤ Les Chauffages électriques au sol

chauffage électrique au sol

Le chauffage électrique au sol

Le chauffage au sol électrique diffuse une chaleur douce homogène dans toute la pièce. Il peut être installé dans une seule pièce ou sur toute la surface au sol de votre habitation.

 

  • Le plancher direct : constitué d’un réseau de câbles posés en serpentin et recouvert d’un isolant et d’une chape de 8 à 10 cm d’épaisseur.
  • Le plancher à accumulation avec un réseau de câbles recouvert d’une chape de béton armé de 8 à 15 cm d’épaisseur. Il va emmagasiner la chaleur pendant, les heures creuses (EDF), et restituer cette chaleur pendant la journée.

 

 

Ce mode de chauffage a évolué et n’a plus les inconvénients de ses débuts. Désormais, à basse température, il ne présente plus de dangers pour la circulation sanguine. Certains planchers peuvent être réversibles apportant rafraîchissement en été. Toutefois, ces types de chauffages au sol restent un investissement lourd et plutôt réservés à la construction neuve.

D’autres variantes de chauffages électriques peuvent également être installées comme :

  • le plafond rayonnant : qu’il soit en plaque de plâtre, modulaire ou en films chauffants, ils présentent l’avantage d’être plus faciles à mettre en œuvre qu’un plancher chauffant.
  • le chauffage aux plinthes : Avec les plinthes chauffantes, ce sont vos murs qui deviennent sources de chaleur, tout en constituant un rempart thermique très performant.
  • le chauffage aux murs, par rayonnement est une technique qui utilise des ondes infrarouges pour chauffer de façon homogène les objets, les corps et les parois. C’est une solution de chauffage électrique peu énergivore et très confortable.
  • les fenêtres chauffantes : au même titre qu’un radiateur ou convecteur, elles assurent seules la fonction d’éléments chauffants rayonnants et libèrent ainsi de l’espace dans les pièces. Le vitrage procure un confort d’hiver sans égal et pallie le phénomène bien connu de l’effet paroi froide ressenti.

Ces derniers types de chauffages au budget conséquent sont encore peu répandus et doivent être installés impérativement par des professionnels.

[Conseil du Pro] Pour faire votre choix, vous pouvez vous baser sur les critères suivants :

  • Une diffusion de chaleur douce pour un air sain qui ne dessèche pas la gorge
  • Une chaleur qui perdure, sans brusque variation de température
  • Une température homogène mais par une montée rapide en température
  • Une consommation modérée si possible pendant les heures creuses

Outil pour calculer la puissance de mon radiateur

[Focus] Technitoit a fait le choix du chauffage à inertie pour sa simplicité et sa puissance comparable à un chauffage central. Grâce à son design étudié, il sera adapté à tous vos projets de rénovation. Demandez un rendez-vous auprès de nos conseillers pour plus d’information et une étude personnalisée.

 

À éviter : surdimensionner son chauffage par rapport à sa pièce ! Il existe des méthodes de calcul pour dimensionner la puissance et le nombre de chauffages. Cela vous évitera la surconsommation ou la surchauffe.

Article rédigé par Pascal F le 23/01/2013 et mis à jour en juillet 2017

 

Chauffage électrique, comparaison des différentes solutions sur le marché

Lectures connexes Vous pouvez laisser un commentaire, ou effectuer un trackback depuis votre site.

11 commentaires pour “Chauffage électrique, comparaison des différentes solutions sur le marché”

  1. electricien nimes dit :

    Merci pour cet article, la comparaison que vous avez faites aide beaucoup à bien choisir le chauffage le mieux adaptés à notre besoin.

  2. electricien nîmes dit :

    L’article est très intéressant,vraiment instructif

  3. Julien dit :

    De mon point de vue, ce qu’il y a de mieux à tous les niveaux est le chauffage au sol car il est à la fois économique et offre un très bon niveau de confort.
    Par contre mettre un chauffage au sol n’est pas toujours possible et dans ce cas il faut privilégier le radiateur à inertie qui est certe un peu plus cher à l’achat mais vite rentabilité.

  4. Pierre dit :

    Bonjour,

    En effet, l’article est bien fait et très utile.
    Pour autant, toutes les technologies de la partie « chauffage électrique au sol » fonctionnent également avec des chaudières au bois, aux énergies fossiles ou au Energies Renouvelables (solaire). Ce que vous exposez là n’est pas strictement électrique. Puisque le fluide passant dans les câbles dont vous parlez sera chauffé par différents moyens… Si ?

    Et la chaudière électrique ? Vous n’en parlez pas ?

    Cordialement.

    • PascalF dit :

      @Pierre
      Effectivement, il existe d’autres technologies pour le chauffage au sol, mais on ne l’appelle plus « chauffage électrique au sol » 😉
      Concernant, les chaudières électriques, nous les avons volontairement zappées car elles se relient à un réseau de radiateur, et donc nécessite un réseau existant ou à créer.
      Merci pour votre contribution.

  5. celcius dit :

    il existe aussi le chauffage électrique infrarouge

  6. clarice dit :

    Il y a des informations très utiles concernant les chauffages électriques classiques dans cet article ! Je viens de déménager et il me faut trouver du bon chauffage pour ma nouvelle maison.

  7. materiel chauffage dit :

    merci pour cet article interessant

Laisser un commentaire

crook