Les solutions pour remplacer sa vieille chaudière (MAJ)

Remplacer sa vielle chaudière

C’est inéluctable, les prix de l’énergie vont continuer à augmenter dans les années à venir. Il est donc impératif pour vous de trouver tous les moyens pour réaliser des économies d’énergie. Le #chauffage reste l’un des postes principaux à améliorer dans votre budget.

Votre vieille chaudière est parfois un gouffre financier pour son entretien et le prix de son énergie. Il est donc temps d’en changer. Mais quelles sont les solutions possibles tout en gardant votre dispositif actuel (réseau de tuyauteries notamment) ? Voici un tour d’horizon (non exhaustif) des possibilités à votre disposition.

Un point important avant de vous engager dans cet investissement : assurez-vous que votre isolation et vos menuiseries ont une bonne efficacité énergétique. Car si votre maison est une passoire thermique, vous ne gagnerez pas les économies escomptées avec votre nouvelle installation.

¤ Les chaudières à condensation

Leur principe consiste à récupérer l’énergie en condensant la vapeur d’eau des gaz de combustion, au lieu de la laisser s’évacuer par les conduits. En passant à l’état liquide, la vapeur d’eau produit de la chaleur. Les chaudières à condensation consomment ainsi de 20 à 30 % de moins que les chaudières standard. De plus, elles sont éligibles au crédit d’impôt qui permet de compenser le surcoût à l’achat.

[A noter] Le rendement PCI (Pouvoir calorifique inférieur) d’une chaudière se définit par le rapport entre l’énergie fournie par la chaudière (sous forme chimique par les combustibles) et celle dégagée par la combustion (sous forme de chaleur).

¤ Les chaudières basse température

Leur fonctionnement est basé sur une eau à température plus basse (40/60°C) qu’une chaudière standard (75/90°C). Les chaudières basse température consomment ainsi de l’ordre de 15 % d’énergie en moins avec un rendement de 90 % apportant une ambiance thermique agréable. Elles ne sont plus éligibles au crédit d’impôt et nécessitent des travaux lourds et coûteux en rénovation car vous ne pourrez pas garder vos anciens radiateurs en fonte.

¤ Les chaudières électriques

Pratiques, elles s’intègrent partout (même dans un placard) et ne nécessitent aucune évacuation (contrairement à ses concurrentes précédentes). Une version ionique, fonctionne avec un champ électrique entre les électrodes qui augmente la température de l’eau, pour produire quasi instantanément la chaleur souhaitée dans le système de chauffage central. Une solution à étudier pour les petites surfaces.

¤ Les chaudières au bois

Le bois reste une des énergies renouvelables les moins chères et à bon rendement énergétique. Il existe plusieurs types de chaudières à bois :

  • chaudière bois bûche, avec plusieurs technologies (classique, inversée ou à tirage forcé), elle nécessite une gestion manuelle du bois.
  • chaudière à pellets ou granulés. Son principal avantage réside dans la gestion automatisée de son alimentation via une réserve reliée au foyer.

Attention toutefois au prix du bois qui s’envole ces dernières années ainsi qu’aux dégagements de particules fines particulièrement toxiques, si l’étanchéité de la chaudière n’est pas correctement assurée.

¤ La pompe à chaleur

Son fonctionnement est relativement simple : la pompe à chaleur capte les calories de l’air extérieur pour les restituer en chaleur dans le circuit de chauffage central à l’intérieur.
Intégrée à une installation de chauffage central existante (gaz ou fuel), on parle alors de pompe à chaleur en relève de chaudière. Bien que son investissement soit plus important qu’une chaudière traditionnelle, les économies d’énergie réalisées avec ce dispositif permettent de rentabiliser rapidement son achat.

Il existe également une solution qui permet d’associer deux foyers pour optimiser le chauffage central en offrant les avantages d’un couplage bois + gaz naturel ou fioul : les chaudières polycombustibles.

[conseil du pro] Profitez de l’occasion pour choisir une solution qui combinera chauffage et chauffe-eau. Vous réaliserez encore plus d’économies d’énergie et vous amortirez votre investissement plus rapidement.

[focus] Pour un conseil personnalisé et l’installation d’une pompe à chaleur de relève, n’hésitez pas à faire appel aux conseillers Technitoit.

A éviter : ne faire qu’un seul devis. Il est primordial de rencontrer plusieurs entreprises pour vous faire une idée plus précise de ce qui se passe sur le marché. Cela vous évitera notamment de surpayer votre équipement ou d’opter pour une solution à la qualité douteuse…

Les solutions pour remplacer sa vieille chaudière (MAJ)

Lectures connexes Vous pouvez laisser un commentaire, ou effectuer un trackback depuis votre site.

5 commentaires pour “Les solutions pour remplacer sa vieille chaudière (MAJ)”

  1. Carl dit :

    Bonjour,

    Dernièrement, ma chaudière vient de tomber en panne et j’essaie de le réparer par moi même. Pendant un certain temps, je n’arrivais pas à percer le problème, mais au bout de quelques efforts, j’y suis arrivé quand même, et cela, grâce à vous. Je me suis un peu inspiré des informations dans votre article. Désormais, je peux affronter l’hiver avec ma chaudière hybride et quelques bois compressé. Et encore, merci pour cet article très enrichissant.

    Cordialement

  2. jeremy dit :

    Merci pour tous vos conseils! Dorénavant, je n’ai plus aucun doute sur le système de chauffage que je vais adopter l’hiver prochain. Pour rester bien au chaud, je choisis l’option de la chaudière à bois.

Laisser un commentaire