A qui faire appel pour isoler ses combles ?

Dans un comble perdu, une isolation par soufflage sur plancher est préconisée.

Vous en avez assez de payer une facture énergétique trop élevée ? Vous avez décidé d’isoler vos combles mais vous ne savez pas comment procéder ? Dans cet article, tendance-travaux vous guide pour réussir parfaitement votre #isolation.

1) Pourquoi isoler vos #combles ?

Si bien isoler ses murs paraît évident pour nombre de propriétaires, l’isolation des combles reste sous-estimée. Pourtant, c’est bien par la #toiture que les déperditions énergétiques sont les importantes : jusqu’à 30 % ! Imaginez ainsi toute l’énergie perdue au quotidien, semaine après semaine, à l’année…et les conséquences sur votre facture énergétique.

De plus, au-delà de l’aspect financier, une mauvaise isolation entraîne un inconfort thermique au sein de votre logement. Comment cela se caractérise ? Notamment par des courants d’air chaud/froid incessants. Résultat : vous augmentez le #chauffage pour pallier à ces problèmes, ce qui fait monter en flèche votre facture énergétique. Un cercle vicieux qui vous fera payer toujours plus cher sans forcément vous douter que le problème principal vient de votre #toiture.

Autre conséquence : la qualité de l’air. Avec les ponts thermiques, qui se produisent lorsqu’il y a discontinuité entre des matériaux et des parois de la structure, l’air ne se renouvelle pas de façon optimale, surtout si votre système de ventilation est obsolète. Des problèmes de santé peuvent ainsi apparaître ou s’aggraver.

Bien isoler ses combles permet donc de créer une véritable protection et d’éviter les ponts thermiques. Sans oublier une protection acoustique plus efficace, renforçant encore davantage la sensation de confort au sein de votre logement.

2) Combles perdus ou aménageables : comment choisir la bonne isolation ?

Avant de vous décider à isoler vos combles, il faut d’abord déterminer si ceux-ci sont aménageables ou non. En fonction de cette réponse, vous pourrez alors étudier les différents types d’isolation qui s’offrent à vous.

Comble perdu :

Un comble perdu est une pièce non aménageable due à un espace insuffisant. Voici les critères :

–          le plafond n’excède pas 1m80 de hauteur

–          l’inclinaison du toit est inférieure à 30%

–          la charpente est encombrante

Important : un comble perdu peut également être un comble non aménagé mais qui peut être aménageable plus tard.

 

Comble aménageable :

On considère souvent un comble aménageable lorsque l’on peut se tenir debout sans toucher le plafond et que l’espace est suffisant pour être aménagé.

 

Si vous avez des combles perdus, une isolation par soufflage est préconisée. Généralement, une isolation en laine minérale naturelle, comme le propose Technitoit avec son nouvel isolant à très haute performance énergétique Mr Wool, est répartie sur l’ensemble de votre plancher. Avec une couche de 32 cm (R≥7), vous pourrez même bénéficier d’un crédit d’impôt de 30 % si le professionnel auquel vous faites appel est labellisé RGE (Reconnu garant de l’environnement).

Un complément d’isolation Thermaflex peut également être envisagé. Il se fixe par agrafage sur chevrons et pannes en sous-toiture. Il reflète les UV et la chaleur et permet une isolation maximale couplé à une isolation en soufflage.

Si vos combles sont aménageables, alors une isolation sous-rampants est une excellente option.

Présentée en rouleaux, c’est une laine minérale d’origine naturelle composée de panneaux semi-rigides à dérouler. Elle est posée sur rails (sauf en cas de découvrement) et s’adapte à toutes les configurations de charpente. Si vos combles ne sont pas accessibles, un accès via découvrement par la toiture est tout à fait possible.

3) Peut-on réaliser l’isolation de ses combles soi-même ?

Rien n’est impossible, mais isoler soi-même ses combles est fortement déconseillé si on n’est pas soi-même un professionnel. Les raisons sont simples : les différentes techniques de pose demandent à la fois des protections bien particulières et des compétences poussées inhérentes à ce type d’isolation.

De plus, les risques de malfaçons sont élevés. Dans de nombreux cas, les ponts thermiques persistent et votre investissement sera à perte. Il se peut même que cela soit pire !

Dès lors, faire appel à un professionnel est la meilleure solution pour vous garantir une isolation parfaitement posée, maîtrisée et qui vous redonne un confort optimal dans la maison tout en baissant sensiblement votre facture énergétique. Comme dirait un duo d’humoristes célèbre, il y en a vqui ont essayé, ils ont eu des problèmes…c’est vous qui voyez !

Focus : Pour isoler vos combles, faites donc appel à un professionnel. Technitoit, n°1 Français de la rénovation de l’habitat, est spécialisé dans l’isolation et pourra vous faire bénéficier du crédit d’impôt en étant labellisé RGE. De plus, faites vérifier votre isolation tous les 10 ans pour vous assurer qu’il n’y ait pas de ponts thermiques.

Conseil du pro : avant de vous engager dans vos travaux, réalisez d’abord un diagnostic complet de votre habitat. Une isolation thermique par l’extérieur (ITE) peut par exemple être également envisagée. Cette dernière solution est à privilégier si vous souhaitez conserver le même nombre de m2 d’espace de vie en intérieur.

A éviter : ne vous précipitez dans vos recherches de professionnels ! Choisir un artisan ne se fait pas à la va-vite. Prenez le temps d’étudier les propositions de devis que vous recevez, comparez et renseignez-vous sur le sérieux des entreprises qui vous démarchent.

Article rédigé par Thomas N. en juillet 2015

A qui faire appel pour isoler ses combles ?

Lectures connexes Vous pouvez laisser un commentaire, ou effectuer un trackback depuis votre site.

Un commentaire pour “A qui faire appel pour isoler ses combles ?”

  1. […] responsable des déperditions de chaleur puisqu’elle permet jusqu’à 30 % de perte. Ainsi l’isolation de la toiture est l’un des premiers points à améliorer si vous souhaitez faire des économies de […]

Laisser un commentaire

crook