Les baies vitrées et les normes thermiques

menuiseries fenêtre Technitoit

Vous l’aurez peut-être remarqué, depuis quelques années, les baies coulissantes deviennent de plus en plus présentes dans les constructions et rénovations. Le principal avantage de ces fenêtres est d’apporter une amélioration de la luminosité dans la pièce où elles sont installées. Et contrairement aux préjugés, les performances thermiques de ces ouvrants se sont nettement bonifiées ces derniers temps, grâce notamment, aux dernières innovations sur le vitrage.

Plus de vitrages avec la RT 2012

Aujourd’hui, la moyenne de la surface vitrée dans le neuf (1), par rapport à la surface habitable, est à 13% (13 m² d’ouverture, soit 8 à 9 fenêtres, pour une maison de 100 m²). Lorsque l’apport solaire le permet (exposition Sud-Est, Sud et Sud-Ouest), augmenter la surface de vitrage offre l’intérêt de réduire les deux postes consommateurs d’énergie que sont le #chauffage et l’éclairage en bénéficiant au maximum des apports solaires.

La prochaine réglementation thermique (RT 2012 applicable au 1er janvier 2013) va imposer pour la première fois, aux constructions en habitat individuel, une surface minimale de parois vitrées de 1/6, soit 17% de la surface habitable.

Pour bien choisir sa fenêtre il faut donc regarder le coefficient de déperdition thermique de la fenêtre ou U. Sachant que pour une fenêtre on s’intéresse au Uw soit, le U window qui est la combinaison de la valeur de U du vitrage ou Ug (U glass) et du U du châssis. On peut avoir une valeur de Ug très faible, donc de bonne qualité pour un vitrage, mais un Uw médiocre parce qu’on aura par exemple, mis un super triple vitrage avec un châssis en alu (moins isolant). L’idéal est de choisir une fenêtre de Ug égal ou inférieur à 2 pour le vitrage ou U égal ou inférieur à 1,6 pour la fenêtre.

Sachant qu’aujourd’hui des doubles fenêtres ayant un Uw de 1,8 W/m².K sont éligibles au crédit d’impôt vert, il faudra tout de même veiller, pour que ce futur taux minimal de vitrage de 1/6 de la surface habitable ne se révèle pas contre-productif, à ce que les menuiseries posées aient toutes une performance intrinsèque minimale.

Protection solaireAfin d’éviter l’impact des rayons du soleil en été, il est conseillé de pourvoir ces baies vitrées de protections solaires avec des stores ou bannes extérieurs, des pare-soleil ou stores intérieurs, ou dans une conception en neuf de balcons, avancées de #toiture ou décrochements de façade.

Outre ces paramètres classiques, il existe un label de certification thermique et phonique des fenêtres nommé Acotherm. Il permet de classer les menuiseries, ainsi que leur vitrage, les uns par rapport aux autres selon leurs performances thermiques et acoustiques. Les menuiseries sont classées de Th1 à Th11, exprimé en fonction de la valeur de leur coefficient U (en W/m².K ) . Plus « Th » est élevé, meilleures seront les performances isolantes. (2)
A noter : les menuiseries proposées par Technitoit ont une valeur TH10 et TH11 pour l’alu, un indice que seuls 2 fabricants français proposent sur leurs coulissants.

Les baies vitrées en BBC Rénovation

Le Label BBC-Effinergie Rénovation est destiné aux bâtiments à usage d’habitation. Il a pour objectif de réguler consommation maximale d’énergie primaire, pour le chauffage, le refroidissement, la ventilation, la production d’eau chaude sanitaire et l’éclairage, à un niveau fixé à 80 kWh/m².an (kilowatt heure par mètre carré par an), modulé selon la zone climatique et l’altitude.
En rénovation, la performance des vitrages thermiques nous interpelle rapidement car ils peuvent être de véritables passoires thermiques. Le remplacement des baies et fenêtres s’avère être des travaux à priori faciles à mettre en œuvre. Encore faut-il que cette opération soit bien menée notamment au niveau des encadrements et des calfeutrements. Car si les menuiseries avec doubles vitrages présentent généralement des caractéristiques thermiques plutôt satisfaisantes sur le papier, vient ensuite la difficulté de sa mise en œuvre sur le chantier.

Dans le cadre des exigences du label BBC-effinergie, la mesure de perméabilité à l’air du bâtiment est aussi un élément déterminant pour l’obtention du label.

Pour les baies vitrées, une performance Uw < 1,6 W/(m².K) est recommandée, ce qui correspond au minimum à du vitrage 4/16/4 Pe Argon (verre de 4 mm, lame de gaz argon de 16 mm, verre peu émissif de 4 mm) et un châssis isolant.

En fonction des zones climatiques et de l’altitude, il peut être préconisé des triples vitrages, en particulier sur la façade nord, avec des Uw< 1,1 W/(m².K).

Enfin pour les façades fortement exposées aux rayons du soleil, à défaut de protection, décrites ci-dessus, il est conseillé d’utiliser des vitrages à isolation thermique renforcée (2).

Quelque soit le label, le choix de votre baie coulissante sera guidé par :

  • l’orientation de votre maison par rapport au soleil ou au froid
  • les protections solaires installées ou envisagées aux ouvrants
  • le coefficient Ug (vitrage) et U (châssis) des fenêtres pour un Uw < à 1,6 W/(m².K)
  • l’inscription de ces travaux dans un projet global, incluant l’isolation thermique, l’étanchéité à l’air et le système de ventilation du bâtiment.

[conseil du pro] Pour une répartition optimale des surfaces de fenêtres, installer 50 % orientées vers le sud (en baie coulissante par exemple), 10 % vers le nord, 20 % vers l’ouest et 20% vers l’est.

[focus] Technitoit est à votre disposition pour l’étude de vos travaux de menuiseries, en abattant, fenêtre classique, baie coulissante ou fenêtre de toit, que ce soit en PVC, Alu ou Bois. N’hésitez pas à demander un rendez-vous auprès de nos conseillers.

 

A éviter :  négliger l’isolation sous-toiture lors du changement de ses menuiseries

Les performances thermiques des fenêtres, baies vitrées sont aujourd’hui très élevées. Pour en bénéficier, l’isolation sous-toiture doit être elle aussi en bon état. Le cas échéant, des ponts thermiques peuvent se former, générant des déperditions de chaleur. Les travaux d’isolation doivent prendre en compte l’état global de la maison : isolation sous-toiture, mais aussi état des murs, et système de #chauffage, et bien sûr, menuiseries.

Contactez Technitoit, le spécialiste des travaux de rénovation de l’habitat. Un seul interlocuteur pour tous vos travaux, c’est pratique et rassurant. Le devis est gratuit.

(1) Étude du Moniteur.fr de mars 2012
(2) Plus d’infos sur le label ACOTHERM : http://bit.ly/PhJWlv
(3) cf notre article sur le vitrage

 

Article rédigé par Pascal F. le 18/09/2012 et mis à jour par Gaëlle L. le 30/10/2014

Les baies vitrées et les normes thermiques

Lectures connexes Vous pouvez laisser un commentaire, ou effectuer un trackback depuis votre site.

2 commentaires pour “Les baies vitrées et les normes thermiques”

  1. PascalF dit :

    Bonjour Nadia,

    Attention le RT2012 n’impose pas de vitrages spécifiques mais 2 éléments :
    – une surface vitrée de 17% de la surface habitable
    – des performances énergétiques (BBio) spécifiques
    Il est donc normal qu’on vous propose des devis différents de vos attentes.

    N’hésitez pas à demander un devis auprès de nos conseillers Technitoit :
    Nous proposons notre propre gamme de menuiseries.

Laisser un commentaire