Comment diagnostiquer les défauts de la charpente ? (MAJ)

diagnostiquer les problèmes de charpente

La charpente comme tout le bâti de la maison est amenée à « travailler » au fil du temps. Cependant, la déformation peut provoquer à termes des fissures, des affaissements voire des effondrements de plafond dans les cas extrêmes. En repérant à temps les causes possibles de cette déformation, il est possible d’agir préventivement.

Les raisons d’une charpente qui bouge

Suivant les conditions climatiques, les mouvements du terrain sur lequel elle est bâtie, votre maison manifeste plus ou moins rapidement des phénomènes de déformation.

Une fois la construction achevée, il existe toujours le risque d’une malfaçon, même si cela est heureusement rare. Dans ce cas, n’hésitez pas à faire jouer la garantie décennale pour consolider votre charpente et corriger les défauts durablement.

Avec les années, la toiture a tendance à se dégrader et les tuiles ou solins qui la composent peuvent devenir défectueux et laisser passer l’eau. L’#humidité vient alors affaiblir la #charpente et se fait de plus en plus présente dans l’habitation.

Même une bonne conception demande un contrôle régulier, pour prévenir notamment le risque d’apparition des insectes mangeurs de bois ou le développement de champignons. D’ailleurs dans certaines régions l’utilisation de bois résistant aux termites, ou traités en conséquence, constitue une obligation.

Les hôtes indésirables de la charpente, les voici :

  • Les insectes à larves xylophages (capricorne, anobiums ou vrillette, le lyctus),
  • Les insectes xylophages : les termites,
  • Les champignons lignivores (la mérule) qui se développent dans un environnement anormalement humide.

Comment repérer les ennemis de la charpente ?

Concernant les insectes, quelques indices peuvent vous aider à les identifier : des trous, de la sciure, des stries, le bois bombé (voir notre article Terminé les termites).

Vous pouvez également tester le bois en donnant de petits coups de marteau : le bois ne doit pas sonner creux. Enfin, vous pouvez sonder le bois à l’aide d’un objet pointu tel un tournevis. S’il reste solidement planté, pas de souci. En revanche, s’il s’affaisse, cela peut indiquer la présence d’une faiblesse due à des insectes et/ou des larves xylophages.

Concernant les mérules, le champignon le plus dangereux des bois de l’habitat, vous pouvez l’identifier à son aspect : elle présente la forme d’une masse cotonneuse blanche à jaune. L’odeur de champignon et d’humidité est caractéristique de la présence de la mérule.
Les mérules se développent sur bois humide en milieu chaud et confiné, dégradant à l’abri des regards votre charpente et tous les bois attenants.
En présence de champignons, les risques  : ne plus être capable de supporter les charges avec chute de plancher de plafond, de poutres, de poteaux…

Les solutions

Les problèmes qui apparaîtraient doivent être traités par un professionnel du bâtiment.
Que ce soit en entretien (contrôle de la bonne tenue, du bon assemblage), en traitement (insectes, champignons), réfection partielle (reprise d’éléments dégradés ou cassés suite à une tempête par exemple) ou totale si nécessaire. Le professionnel connaît les gestes et les bons produits pour remédier aux défauts de votre charpente.

Vous pouvez aussi préserver votre charpente en l’isolant soit par l’extérieur (technique du sarking) soit par l’intérieur (sur les sous-rampants ou sur les solives du plafond). Réalisée par un professionnel, vous réduirez ainsi l’impact des écarts de températures, et surtout l’entrée de l’humidité (cf notre article sur l’ isolation toiture).

Vous pouvez agir également en préventif, en éliminant régulièrement les détritus, nettoyer les mousses et végétations dans les égouts, gouttières, crapaudines des descentes d’évacuations chatières et les entrées d’air. Vous garantirez ainsi une bonne aération et la limitation de formation d’humidité au niveau de la charpente de votre logis.

[Conseil du pro] Faites régulièrement contrôler votre charpente par un spécialiste. La prévention est la meilleure garantie d’une charpente qui dure longtemps.

[Focus] Le diagnostic parasitaire nécessite des connaissances et des compétences pointues dans plusieurs domaines. Les prestations doivent donc être réalisées par des professionnels. Avant tous travaux d’isolation ou de rénovation de toiture, les techniciens de Technitoit vérifient votre charpente, afin de détecter d’éventuels hôtes indésirables ou des traces d’humidité et vous conseiller en conséquence. Plus d’infos : http://www.technitoit.com/renovation-toiture/traitement-de-bois

A éviter : attendre lorsque l’on se rend compte d’un gros défaut. Il faut agir vite car dans le cas des termites eu autres nuisibles par exemple, leur action sur le bois de charpente peut être dévastatrice. Et ce en l’espace de quelques semaines.

Article rédigé en février 2013 et mis à jour en octobre 2015

Comment diagnostiquer les défauts de la charpente ? (MAJ)

Lectures connexes Vous pouvez laisser un commentaire, ou effectuer un trackback depuis votre site.

Laisser un commentaire

crook