[Etude] 79 % des Français cherchent à réduire leur consommation d’énergie

Le saviez-vous ? Un Français sur trois considère que son logement est mal isolé. C’est ce que révèle une étude réalisée par l’INSEE et diffusée par le ministère de l’Environnement début avril. Celle-ci porte sur les opinions et les pratiques environnementales des Français. De plus, une autre étude sur le sujet, réalisée par l’ADEME, met en lumière les velléités des particuliers concernant la protection de l’environnement, c’est-à-dire leur volonté ou non de lutter pour la sauvegarde de ce dernier. Décryptage.

Entre Ecologie et Economie, les français restent pragmatiques

L’étude (pdf) de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) nous apprend notamment qu’aujourd’hui, 79 % des Français cherchent à réduire leur consommation d’énergie. Deux causes sont à l’origine de cette volonté : l’augmentation des coûts des énergies et la volonté d’éviter le gaspillage.

Malgré cette volonté affichée, celle-ci est freinée par le contexte économique. En effet, celui-ci annihile le souhait de ces particuliers d’effectuer des travaux de rénovation énergétique comme nous le révèle l’étude. A la question posée – « Quelle est la plus grande de vos préoccupations ? » – nous constatons que ce contexte économique fait largement passer la protection de l’environnement au second plan. Ce sont les contraintes budgétaires qui passent en premier lieu dans le choix d’effectuer ces travaux malgré la nécessité et l’envie des particuliers.

Ainsi, depuis 2008, le chômage constitue la principale préoccupation des Français : en 2013, 70% des personnes interrogées partageaient cette idée contre 30% des personnes interrogées qui considéraient la pollution comme le principal problème.

On remarque également que depuis 2006, la pollution chute dans les préoccupations des Français passant de 65% des personnes la considérant très préoccupante contre 30% en 2013.
Cependant, cela ne veut pas dire que les Français ne sont pas intéressés par la protection de l’environnement. 2 Français sur 3 se déclarent préoccupés par l’environnement. Seulement, si l’on compare les problèmes environnementaux aux problèmes économiques, ces derniers passent en priorité.

 

Investir dans la rénovation thermique, une bonne idée ?

Sur ce point, l’étude de l’INSEE (pdf) nous apprend également que 38% des Français estiment nécessaire d’entreprendre des travaux d’isolation thermique. Chiffre qui ne change pas d’année en année. Pourtant, cela permettrait de diminuer les coûts énergétiques de l’habitat (chauffage, ventilation, eau chaude). Seuls ces 38% considèrent important d’effectuer ces travaux thermiques et ces derniers n’ont toutefois pas tort. Ils ont bien compris la problématique environnementale actuelle et la nécessité d’agir.

Les travaux de rénovation thermique, sur l’isolation, les menuiseries ou le choix du chauffage, offrent de nombreux avantages :

  1. Une facture allégée sur les consommations d’énergie l’hiver et un gain apporté en confort l’été.
  2. Un impact réduit sur l’environnement : en effet, 25% du CO2 diffusé dans l’atmosphère sont dus à la consommation énergétique des particuliers sur le territoire national. Et comme, depuis le XXe siècle, la consommation énergétique augmente de 15% par an nous nous devons individuellement d’inverser cette tendance, pour le respect de l’environnement.
  3. Moins d’entretien à long terme : une maison bien isolée permet de vieillir dans de meilleures conditions avec moins de problème de condensation, d’humidité et d’étanchéité à l’avenir.

 

La valorisation de son logement

Une autre étude (pdf), réalisée par l’association DINAMIC (Développement de l’information notariale et de l’analyse du marché immobilier et de la conjoncture), pointe du doigt l’intérêt substantiel à effectuer des travaux de rénovation énergétique : celui visant à valoriser son logement. La valeur d’un logement doté d’une étiquette énergie positive, A ou B, sera bien supérieure à celle d’un bien avec une étiquette F ou G. Le prix à la revente peut parfois atteindre le double pour le même bien.

Cette étude démontre réellement l’avantage, certes récent mais grandissant, de prendre en compte ces étiquettes DPE (Diagnostic de performance énergétique) avant l’achat d’une maison.
Pour répondre aux exigences européennes, la loi sur la transition énergétique, qui est actuellement en cours de navette parlementaire, obligera les propriétaires à faire des travaux de rénovation thermique avant la revente de leurs biens. Une fois instaurée, cette loi, prévue pour 2025, jouera plus encore sur la valeur du patrimoine. Ainsi, un bien ayant fait l’objet d’une rénovation conséquente sera bien plus facile à vendre.

[Focus] Pour effectuer les travaux nécessaires à la valorisation de votre habitation, pensez Technitoit. Un seul interlocuteur pour isoler vos combles, pour changer vos fenêtres ou pour améliorer votre solution de chauffage.

Rédigé par Victor C.

[Etude] 79 % des Français cherchent à réduire leur consommation d’énergie

Lectures connexes
  1. [Etude] Les français et le marché de l’amélioration énergétique
  2. Les Français toujours enclins à améliorer leur performance énergétique
  3. Diagnostic immobilier et rénovation thermique
  4. Que va changer le DPE 2013 pour mon habitation ?
  5. RGE : 7 nouvelles mesures de simplification.
Vous pouvez laisser un commentaire, ou effectuer un trackback depuis votre site.

Un commentaire pour “[Etude] 79 % des Français cherchent à réduire leur consommation d’énergie”

  1. [...] Le saviez-vous ? Un Français sur trois considère que son logement est mal isolé. C’est ce que révèle une étude réalisée par l’INSEE* et diffusée par le ministère de l’Environnement début avril. De plus, une autre étude sur le sujet, réalisée par l’ADEME**, met en lumière les velléités des particuliers concernant la protection de l’environnement, c’est-à-dire leur volonté ou non de lutter pour la sauvegarde de ce dernier. Décryptage.(…)  [...]

Laisser un commentaire


huit + = 17