Porosité, végétations, fuites, les risques de la toiture [MAJ]

technitoit_toiture_durable

La #toiture représente la surface la plus sensible aux agressions extérieures d’une habitation. Construite pour durer, elle nécessite cependant d’être posée avec soin pour résister aux intempéries. Les matériaux utilisés réagissent différemment et subissent chacun à leur manière les aléas du temps. Au-delà des matériaux, certaines parties constitutives de la toiture sont à surveiller. Solins, souches de cheminées, faîtages et noues sont des points particulièrement sensibles. Peuvent s’y ajouter les fuites de gouttières, de descentes ou de raccordements.
Voici donc quelques pistes à suivre pour mieux comprendre l’impact du temps sur votre toiture.

La porosité

Au fil des ans, les supports de toiture subissent les effets du temps et deviennent perméables à l’eau. L’humidité vient alors affaiblir la charpente et se fait de plus en plus présente dans l’habitation. Autre conséquence négative, la déformation de la toiture, qui, affectée par l’humidité et les variations de température, se déforme. Lorsque cette eau gèle,  les conséquences sont alors désastreuses : les ardoises et les tuiles se fissurent ou explosent.
Pour prévenir ces dégradations, l’utilisation d’hydrofuges, qui rendront votre toiture résistante à l’eau, est conseillée. Cependant, attention ! Intervenir sur une toiture n’est pas chose aisée et le danger n’est pas à sous-estimer. Il est donc recommandé de faire appel à des professionnels du domaine, qui poseront dans les règles de l’art une solution de qualité. Résultat : votre toiture sera rendue résistante pour 10 ans, contre un an seulement lorsque l’on utilise les produits du commerce.

Les végétations

technitoit_vegetation_toitureLa stagnation d’humidité favorise le développement d’algues, de lichens et de champignons sur votre toiture. Ces végétations, visibles à l’œil nu, pénètrent dans le support par leurs micro racines, qui s’infiltrent dans la toiture. Ces mousses, qui semblent insignifiantes, deviennent, avec le froid, des fissures dans les tuiles et les ardoises, responsables d’infiltrations d’eau. Il est donc important de veiller à ce qu’elles ne s’installent pas sur votre toiture, ou si c’est déjà fait, à les en déloger. Là encore, les solutions professionnelles sont bien plus efficaces et moins contraignantes que l’huile de coude. Autre point en faveur d’un travail de professionnel : les produits utilisés. Bon nombre de produits ou de recommandations que l’on trouve sur le Net ont un effet néfaste sur l’environnement. Tout bon professionnel se doit, lui, d’utiliser des produits efficaces mais non  polluants et respectueux de l’environnement.

Et les fuites alors ?

Celles-ci se produisent lorsque la toiture n’a pas été suffisamment protégée. Au fil des ans, la toiture se dégrade et les tuiles ou solins qui la composent peuvent devenir défectueux et laisser passer l’eau. Elle s’infiltre alors dans toute la charpente et l’affaiblit considérablement. Par l’action du vent, de l’eau et du gel, les fissures peuvent devenir cassures et provoquer une fuite. Les raccordements de tuiles faîtières en joints de mortier sont aussi des points à surveiller et à réparer. Pour ce type de défaillance, mieux vaut faire appel à un professionnel.

Pour éviter tout cela, vous l’aurez compris, il est important de :

–    Prendre soin de sa toiture
–    Faire vérifier l’état de sa toiture régulièrement (prestation qui doit être proposée gratuitement par les professionnels)
–    Se faire conseiller par des personnes avisées

[focus] Avec Technitoit la maison autonettoyante®, vous aurez l’assurance d’une  prestation de qualité, grâce au procédé hydrofuge « TechnitoitColor » qui rénove et protège durablement votre toiture. L’hydrofugation est réalisée après un nettoyage et l’application d’un anti-mousse, sans #peinture, un produit écologique qui respecte l’environnement.

[conseil du pro] Un bon hydrofuge doit éviter la porosité, empêcher les infiltrations d’humidité et le développement de végétations. Surtout, il doit laisser respirer la toiture laissant l’air s’évaporer. Exigez une garantie de la part de votre prestataire. Peu de professionnels proposent une garantie de 10 ans !

Article rédigé en octobre 2011 et mis à jour le 14/06/2012 par Pascalf

Porosité, végétations, fuites, les risques de la toiture [MAJ]

Lectures connexes Vous pouvez laisser un commentaire, ou effectuer un trackback depuis votre site.

Laisser un commentaire

crook