Quelles solutions pour mon eau chaude ?

solutions pour eau chaude

Après le chauffage, l’eau chaude représente un poste important de consommation d’énergie de la maison. Il est donc intéressant de se pencher sur les différentes solutions actuellement disponibles sur le marché pour réaliser de substantielles économies d’énergie, favorables à notre environnement.

Disposer d’eau chaude à tout moment nécessite une installation souvent énergivore. Cependant, ces dernières années, des progrès technologiques ont été réalisés en matière de chauffe-eau. Voici un tour d’horizon des possibilités de chauffer votre eau dans une habitation individuelle.

¤ La production d’eau chaude instantanée

Il est particulièrement intéressant en termes de consommation énergétique puisqu’il ne comporte aucun réservoir. Il chauffe l’eau à la demande, lors de l’ouverture d’un robinet d’eau chaude, ce qui élimine les pertes inhérentes au système classique à réservoir. Il est constitué d’un système soit électrique soit avec un brûleur à gaz autour duquel circule l’eau fraîche domestique à destination de son point d’utilisation.

Cette technologie n’est toutefois pas très adaptée aux régions froides et reste relativement énergivore en gaz, énergie fossile dont le prix ne cessera d’augmenter.

¤ La production d’eau chaude par accumulation

L’électricité est la première source d’énergie utilisée pour la production d’eau chaude sanitaire dans les résidences principales (45%)[*], avec une part plus importante dans les maisons individuelles (50%) [*]. On a tous croisé dans notre vie ce gros cumulus qui intègre une résistance électrique dans son réservoir pour élever l’eau à la température souhaitée. La cuve est toujours pleine : à mesure que l’eau chaude est puisée du haut du réservoir, de l’eau froide entre dans le bas pour être chauffée à son tour. Ce système, le plus répandu en version électrique, est aussi disponible au gaz (de ville, la plupart du temps).

Bien que ce système soit très accessible à l’achat, il présente l’inconvénient de consommer beaucoup d’énergie. Des technologies appelées à « haut rendement » permettent de réduire cette consommation en améliorant l’ #isolation du réservoir ou l’échange thermique, sans toutefois réaliser les mêmes bénéfices que les nouvelles solutions.

¤ Le chauffe-eau à condensation

Technologie encore récente et peu répandue, cette solution adaptée au système à gaz permet de récupérer une partie de cette énergie perdue lors de sa combustion pour améliorer son rendement.
En se condensant, la vapeur restitue une partie de la chaleur qui lui a été nécessaire pour se vaporiser. Un conduit d’évacuation en forme de spirale récupère ainsi une partie de cette énergie, en condensant la vapeur d’eau des fumées d’échappement pour la transférer à l’eau du circuit de chauffage.

C’est une solution intéressante pour améliorer le rendement d’un chauffe-eau mais son investissement important à l’installation ne le rend pas très attractif.

¤ Le chauffe-eau thermodynamique

Le principe : un ballon intègre une pompe à chaleur qui capte les calories contenues dans l’air pour les restituer à l’eau. Une résistance électrique prend le relais de la pompe à chaleur en cas de nécessité. Tout comme son aïeul à accumulation, il peut exploiter le tarif « heures pleines/heures creuses » et même se programmer ou se piloter à distance. Son efficacité énergétique est mesurée par le COP (coefficient de performance) : plus il est élevé, plus le chauffe-eau est performant.
Facile à installer (dans une pièce ventilée), la solution d’eau chaude thermodynamique permet de réaliser de véritables économies d’énergie pour une rentabilité en quelques années (de 5 à 8 ans selon l’appareil).

¤ Le chauffe-eau solaire

Solution écologique par essence, le chauffe-eau solaire est constitué de capteurs qui transforment le rayonnement solaire (donc gratuite) en énergie thermique. Cette énergie est restituée à l’eau contenue dans le ballon par l’intermédiaire d’un fluide caloporteur. Idéal dans un cadre collectif (sur un immeuble), il pose souvent problème dans le logement individuel, les capteurs devant être bien placés pour une couverture solaire optimale, proche du ballon d’eau pour éviter les pertes thermiques et ne pas se trouver dans une zone de protection des monuments historiques.

¤ Les solutions combinées au chauffage

Idéalement, pour réaliser le maximum d’économie, votre solution d’eau devrait être combinée à votre système de chauffage. Ainsi, une chaudière combinée utilise un seul brûleur et un seul dispositif d’évacuation pour deux circuits séparés : le premier pour la production d’eau chaude de chauffage, l’autre pour la production d’eau chaude sanitaire. Ce système peut fonctionner au gaz, au mazout, au propane, à l’électricité, au bois ou au solaire ou à l’aide d’une combinaison de plusieurs énergies. Il existe également des systèmes à base de pompe à chaleur qui combinent l’eau chaude et le chauffage.
L’investissement de départ est certes plus important, mais son amortissement plus rapide, puisque vous gagnerez sur les deux tableaux : l’eau et le chauffage. L’installation d’une solution combinée est toutefois plus facilement réalisable en construction neuve qu’en rénovation.

Bien que les solutions soient nombreuses et plus ou moins rentables, il est important de prendre en compte quelques éléments avant de réaliser votre achat :

  • le nombre de personnes dans le foyer
  • le système de chauffage en place
  • l’emplacement potentiel du chauffe-eau
  • le budget entretien de l’appareil
  • sa durée de vie moyenne
  • le budget ou le financement envisagé

[conseil du pro] Certains systèmes de production d’eau chaude vous permettent de bénéficier d’aides financières (sous certaines conditions) comme les chauffe-eau solaires, systèmes solaire combinés ou thermodynamiques. Renseignez-vous auprès du service gouvernemental Rénovation Info Service.

[focus] Technitoit vous propose différentes solutions de chauffe-eau principalement éligibles au crédit d’impôt tel que le chauffe-eau thermodynamique Thermor Aeromax3. Demandez un rendez-vous avec un de nos conseillers.

A éviter : surdimensionner un chauffe-eau. Un ballon de 200 litres est largement suffisamment pour répondre aux besoins d’une famille de 4 personnes (dont 2 enfants).  On retient la plupart du temps la norme de 50 litres par personne en moyenne.

[*] source Ademe : http://ecocitoyens.ademe.fr/mon-habitation/construire/eau-chaude-sanitaire

Article rédigé par Pascal F. en mars 2013 et mis à jour en mars 2015.

Quelles solutions pour mon eau chaude ?

Lectures connexes
  1. [Eau-chaude] Le Chauffe-eau thermodynamique Thermor Aeromax3 [MAJ]
  2. Eau chaude et pompe à chaleur, convergence et nouveautés [MAJ]
  3. Les bouquets de travaux gagnants pour réaliser des économies d’énergie
  4. [chantier de la semaine] L’installation d’une pompe à chaleur air/eau à Ercé près Liffré (35)
  5. Faire des économies en maîtrisant sa consommation énergétique dans sa résidence secondaire
Vous pouvez laisser un commentaire, ou effectuer un trackback depuis votre site.

3 commentaires pour “Quelles solutions pour mon eau chaude ?”

  1. Bonjour,

    Rapide récapitulatif mais juste !
    A mon avis, le chauffe-eau solaire est le plus intéressant si l’on a la possibilité d’avoir une bonne orientation dégagée. Un peu plus cher que les thermodynamiques (quoique…) mais à l’énergie complètement gratuite (les CE thermodynamiques fonctionnent avec une pompe à chaleur donc à l’énergie électrique), à la technologie bien maîtrisée et écologiques !

    Mais cela dépend des situations !

    Merci.

  2. [...] Après le chauffage, l'eau chaude représente un poste important de consommation d'énergie de la maison. Il est donc intéressant de se pencher sur les différentes solutions actuellement disponibles sur le marché pour réaliser de substantielles économies d'énergie, favorables à notre environnement.(…)  [...]

  3. Luc dit :

    Un très bon article, merci pour ce partage

Laisser un commentaire


8 − = deux