Rénovation : comment aménager un sous-sol en pièce de vie ?

aménager un sous-sol en pièce de vie

La recherche de place concerne tous les espaces possibles d’une maison, y compris le sous-sol, semi ou totalement enterré. Une cave négligée devient des mètres carrés potentiellement habitables, permettant d’agrandir et d’augmenter la valeur ajoutée de sa maison. Cependant, une réflexion approfondie est à mener avant de se lancer.


Des obligations juridiques pour aménager votre sous-sol

L’aménagement d’un sous-sol est soumis aux règles d’urbanisme, comme tout espace (extension, garage) dont la destination finale est l’habitation.
Si vous êtes en copropriété, vous devez en informer votre syndic et présenter les plans à la mairie qui doit donner son accord, notamment en ce qui concerne les arrivées d’eau.

Et qui dit augmentation de la surface habitable dit augmentation de la taxe d’habitation. L’ajout de 20 m² (au minimum) de SHON (surface hors oeuvre nette, donnant la superficie de plancher et servant au calcul des différentes taxes en relation avec la construction) rend l’obtention d’un permis de construire obligatoire. Le recours à un architecte, même s’il peut se révéler précieux, n’est obligatoire que si la construction habitable occupe plus de 170 m² au total.

A savoir : les surfaces disposant de moins de 1,80 m de hauteur ne sont pas considérées comme SHON.

Evaluer les possibilités de votre sous-sol

Mettre à nu l’espace est le meilleur moyen de réaliser une évaluation précise des travaux à prévoir. Videz totalement la ou les pièces. Vous pouvez aussi démolir les murs non porteurs.

Ainsi fait, passez en revue tous les aspects des travaux « classiques » à réaliser, selon la destination finale de la pièce : eau (accès, évacuations), électricité (modifications de la puissance, du tableau électrique, fils à tirer…), plomberie (pour les vieilles constructions, vérifier que les installations n’ont pas de tuyaux en plomb, interdites en raison de leur danger sur la santé), équipement de chauffage.

Nous attirons votre attention sur les travaux spécifiques de ce type de pièce :

  • Le traitement de l’humidité. Tous les professionnels vous le diront : l’étanchéité de la pièce est indispensable. Ce sera sans doute l’intervention la plus coûteuse, mais condition sine qua non de la réussite de votre projet.
  • Concernant l’isolation de ladite pièce, les avis sont plus nuancés. L’écart de température est en général modéré, nécessitant une isolation à moindre frais. Si la pièce est semi-enterrée, là il est nécessaire d’isoler le plafond et les murs. Le plus important étant de traiter l’humidité de la pièce avant toute #isolation.
  • Une fois isolée, il faudra prévoir l’évacuation de l’humidité. Pensez aération et ventilation, surtout si la volonté finale est d’installer un sauna, un spa ou un hammam. Enfin, pensez à l’alarme anti-incendie.
  • La lumière naturelle est pauvre voire inexistante dans ce type de pièce. Les puits de lumière sont très tendance et offrent une solution pour apporter de la clarté à la pièce. D’autres solutions peuvent s’envisager comme l’éclairage zénithal, les parois transparentes avec le rez-de-chaussée (assez onéreux), et enfin les éclairages artificiels
  • L’insonorisation : de même, tout dépend de l’existant et de la configuration de la pièce. Mais comme souvent les installations bruyantes y sont installées (chauffe-eau, aspirateur central…), il est préférable d’insonoriser la pièce et notamment au niveau du plafond (ou plancher).
  • L’accès : prévoyez une ouverture et de la place pour accueillir un « vrai » escalier si ce n’est pas déjà le cas.

Des finitions soignées pour un sous-sol original

Ce type d’espace présente souvent des plafonds bas. Les astuces pour agrandir une pièce en hauteur : peignez le plafond en blanc, choisissez des suspensions courtes ou plafonniers, partez sur des meubles bas et des lignes verticales qui donnent l’impression de « pousser » le plafond.

Les sols en bois se prêtent bien à ce type de pièce « cocoon ». Intimiste, le bois réchauffe la pièce contrairement à un sol en béton brut. À moindre coût, vous pouvez opter pour des tapis ou un revêtement. Si la hauteur sous plafond est limitée, un revêtement de sol stratifié ou un parquet contrecollé peut tout à fait convenir, si le sol est suffisamment plan.

Vous le constatez, transformer son sous-sol en pièce à vivre n’est pas forcément simple. Mais si les conditions sont réunies, votre sous-sol deviendra une pièce idéale pour faire la fête entre amis, ou y installer un home cinéma à l’acoustique optimale, un espace de bricolage, une salle de musique pour les répétitions de groupe, de danse… : le son ne dérangera pas les voisins !

[Conseil du pro] Vous avez la chance d’avoir des caves voûtées ? Valorisez-les avec une restauration de qualité, cela donnera un cachet certain à votre habitation !

[Focus] Technitoit peut vous aider pour les finitions : finitions plaques de plâtres, peinture, revêtements de sols, système d’alarme…Le devis est gratuit !

À éviter : se lancer dans un projet à l’emporte-pièce : tout doit être pris en compte ! Une réflexion longue et approfondie est nécessaire avant d’engager de tels travaux.

 

Article rédigé par G. Lethenet et mis à jour en avril 2017

Rénovation : comment aménager un sous-sol en pièce de vie ?

Lectures connexes Vous pouvez laisser un commentaire, ou effectuer un trackback depuis votre site.

2 commentaires pour “Rénovation : comment aménager un sous-sol en pièce de vie ?”

  1. Coralie dit :

    Bonjour,

    merci pour ces conseils. J’étudie la possibilité de transformer mes caves en souplex car je suis en RDC dans un maison divisée en lot. pour l’instant j’étudie la faisabilité d’un escalier extérieur qui permettra d’accès au jardin et à la cave (en fait le trou de la cave est sous ma baie vitrée)! si vous avez des idées ! De plus je dois voir comment rénover ces caves (effectivement en voutes…) Merci !

    • Technitoit dit :

      Bonjour,
      Nous voyons que vous avez de beaux projets !
      Vu la complexité de ces derniers, nous vous invitons à vous rapprocher d’un architecte qui pourra vous guider et vous aider dans vos choix, et ce dans le respect des murs porteurs, ventilation, etc… Bonne continuation dans vos projets !
      Cordialement,
      L’équipe Tendance-travaux.com

Laisser un commentaire