Une ambiance Zen dans la chambre (MAJ)

Feng Shui ou Vastu

Dans la maison, les chambres font partie de l’espace réservé à la famille, à l’intimité et au repos. Elles sont séparées des pièces dites « de vie », à l’écart des tumultes du quotidien. Que l’on recherche des solutions pour un meilleur sommeil ou que l’on privilégie des principes d’agencement harmonieux, les préceptes zen, du feng-shui et du vastu donnent les clés d’un espace de sérénité, de calme et d’apaisement.

Le zen

Le zen, branche du bouddhisme, correspond à la position du Boudha en méditation assise. Il désigne la concentration de l’esprit, la présence au monde, « état dans lequel s’abolissent toutes distinctions entre sujet et objet, entre vrai et faux ». D’où un besoin d’épuré, sans superflu qui parasiterait cet état de « présence ». La déco « zen » repose donc sur un mobilier aux formes simples, avec un confort optimal et une lumière douce.
Tous les sens doivent être sollicités : ouïe (exemple d’un carillon de bambou), odorat (parfum de fleurs), le toucher (douceur d’une couverture), le regard (des objets savamment disposés), et le goût (une nourriture saine et simple, dans une considération globale de l’habitat).
La simplicité et la fraîcheur sont les maîtres mots. Dans la chambre, le blanc, les écrus et blancs cassés tirant sur le rose et le jaune, les beiges, ainsi que des touches de couleurs pastels sont à privilégier.

Deux anciennes sciences du bien-être de l’habitat, également venues de l’Asie, nous enseignent leurs recommandations pour un intérieur harmonieux : le vaastu et le feng-shui. Quelques principes sont intéressants à retenir pour obtenir cet esprit d’apaisement et de détente que l’on recherche.

Le vastu

La plus ancienne discipline serait le vaastu ou vastu, « science de l’architecture ». Venu de l’Inde, le vastu part du principe que la terre est un organisme vivant qui transmet une énergie vitale. L’objectif est de former un équilibre entre l’extérieur et l’intérieur de l’habitation. Appliquez-vous à faire entrer la lumière naturelle, en la tamisant avec un voilage léger. Eliminez les pièces « noires » en faisant tomber des cloisons ou en installant des « astuces lumière » : cloisons à pavés de verre, fenêtre de toit, peinture à reflets lumineux…).
Les couleurs influencent la vie des habitants et leur humeur. Chaque nuance possède un taux vibratoire : il est conseillé d’éviter les couleurs dures, telles que le rouge, jugée trop énergiques, pour la chambre.
Partez plutôt sur les teintes propices à l’intériorité, au sommeil : marron, gris, même le noir par touche, mauve, beige, coloris foncés ou mélangés avec le brun et le gris.

Le feng-shui

Originaire de Chine, le feng-shui serait pour certains une adaptation du Vastu. Il repose sur le Qi, énergie vitale, à travers les 5 éléments (eau, terre, bois, feu, métal). Le but est de les représenter dans notre intérieur. Dans la chambre, on pourra par exemple choisir un parquet aux tons chaleureux, pour représenter l’élément bois.
Encore une fois, l’espace est un premier point à prendre en compte. L’encombrement est à proscrire.

Les couleurs ont une signification :

  • Vert : équilibre et harmonie
  • Bleu : calme et repos
  • Violet : méditation, réflexion, concentration
  • Jaune : gaieté, bonne humeur, vitalité
  • Rouge : stimulation, énergie, action (à privilégier pour les pièces énergisantes)
  • Marron : introspection, équilibre

Evitez les rayures pour les murs, optez plutôt pour des unis, quitte à alterner les murs, et appliquez la couleur la plus « soutenue » du côté de la tête de lit, tout en restant dans des tons claires.
Enfin, évitez les éléments étrangers à cette pièce : photos et dessins des enfants pour la chambre des parents, pile de linge à repasser, bric à brac…

Si ces conseils n’améliorent pas la qualité de votre sommeil, songez à changer de literie et d’oreiller. Faites de beaux rêves !

En résumé :

  • favoriser l’entrée d’une lumière douce, tamisée
  • quelques meubles essentiels, aux lignes épurées et harmonieuses
  • quelques objets mis en valeur, sans surcharger
  • des couleurs favorisant le repos et l’apaisement
  • un espace rangé, sans entrave à la circulation des personnes

[Conseils du pro] La #décoration asiatique n’est pas une obligation pour obtenir un esprit zen ! Vous pouvez conserver votre mobilier actuel. Avec un coup de peinture et des accessoires actuels (poignées de porte de chambre et de meuble design, lampes et lustres épurés, stores à la place de double-rideaux,…), vous allégerez l’ambiance.

[Focus] Pour tous vos travaux de rénovation, faites appel à Technitoit, le n°1 Français de la rénovation de l’habitat.

A éviter : les couleurs flashy. On peut se sentir zen dans une chambre avec des couleurs mais pas trop prononcées non plus. Il en va aussi de votre bien-être…

Article mis à jour en août 2015.

Une ambiance Zen dans la chambre (MAJ)

Lectures connexes Vous pouvez laisser un commentaire, ou effectuer un trackback depuis votre site.

2 commentaires pour “Une ambiance Zen dans la chambre (MAJ)”

  1. Victor dit :

    Sans trop y « croire » véritablement, je vais suivre ces conseils. J’ai remarqué qu’un espace de travail chaotique n’aidait pas à la concentration.

Laisser un commentaire